Archives de catégorie : Soudure

Fabrication d’un rack pour Jeep

Bonjour, tout le monde de set-up 4×4

Je suis Michael de Michael mobile welding

Aujourd’hui, je veux vous parler d’un projet que j’ai fait pour un client et les problèmes que j’ai rencontré en cours de route.

Pour débuter, quand on commence un projet, il est important de savoir combien de matériel on a besoin et quel matériel on veut prendre pour faire notre projet.

Pour ce ”rack” mon client avait quelques spécifications. Il voulait que ce soit facile à enlever et remettre et que le rack ne cogne pas sur lui-même quand il conduit.

J’ai dû commencer par trouver où le rack allait s’attacher sur le derrière du jeep. J’ai opté pour les trous originaux pour le hard top. J’avais maintenant mon emplacement, j’ai donc mesuré les grandeurs pour avoir toutes mes mesures. Créer les brackets pour tenir le rack était assez facile, du flat bar et du tube en aluminium souder au TIG et le tour est joué.

Pour le rack,  la création et l’imagination commencent à aider. Je devais créer un rack robuste et en même temps quelque chose qui sort de l’ordinaire. Quoi faire pour fabriquer un rack qui n’est pas pareil a tous les autres, mais qui va résister à du off-road de jeep avec de l’équipement d’attaché. La base a été fabriquée de 1 x 2 x 1/8 en aluminium avec une feuille de diamond plate 1/16 pour le fond. J’ai créé les côtés en coupant plusieurs morceaux de 2 pouces de haut et un tube sur le dessus. Ceci peut paraître facile, mais voir cette idée dans ma tête et de créer cette idée, pas une tâche facile. Je dois trouver les mesures vu les coins en 45 degrés et comment le tout va s’aligner. J’ai passé 8 heures à souder, couper et ressouder pour avoir les résultats que je cherchais. Une fois le tout placé et ”tacké” ensemble, je peux finalement tout souder. Pour pouvoir me rendre à cette étape, j’ai dû recommencer le projet 2-3 fois. Entre ma vision et celle de mon client, on a dû travailler ensemble pour le plan. Mais entre mes dessins et sa vision, il y avait des zones grises. Ceci arrive assez souvent. Il va toujours y avoir un retard à cause qu’une mesure ne fonctionne plus, le plan change ou vous voyez que ça ne fonctionne juste pas. Ne vous découragez pas, j’ai plusieurs projets que j’ai commencé et qui ont tourné en un cauchemar. Prenez du recul et réévaluez la situation pour reprendre votre projet avec une tête fraîche et de nouvelles idées pour surpasser les problèmes rencontrés.

Bien que ce fût juste un petit article, je me suis finalement acheté un 87 YJ. Je vais prendre des photos des réparations que je vais faire en cours de route et vous donner des trucs tout au long de mon projet.

Si vous avez une idée pour un article ou un vous avez des questions vous pouvez aller voir ma page FB.

Envoyez-moi un message si vous voulez quelque chose de construit.

@Michaelmobilewelding

À la prochaine et surtout bon jeeping.

Michael

Souder en cas d’urgence en trail

Bonjour chers lecteurs(rices)

Je me nomme Michael et je suis soudeur. J’ai une petite entreprise de soudure mobile et de fabrication sur mesure nommée Michael Mobile Welding.

Pour cet article je vais toucher aux réparations que vous pouvez faire dans les trails, car il y a quelques façons de souder pour vous déprendre. La façon que vous avez sûrement tous vu sur YouTube est celle utilisant des batteries de camion ou auto.

Ce système est très simple et non-dispendieux. Vous avez besoin de 2 paires de câbles à booster, 3 batteries 12 volts, des baguettes 7018 1/8 ou 1/16 de diamètre et votre casque à souder.

Pour commencer vous devez connecter les batteries ensemble en s’assurant de ne pas garder les batteries connectées dans les véhicules car une surcharge pourrait se faire et briser certains équipements électriques sur votre véhicule. Vous devez prendre un câble à booster et brancher le positif de la première batterie au négatif de la deuxième et le positif de la deuxième au négatif de la troisième batterie. Ce setup en série va vous donner 36 volts. Le positif de la première batterie va être pour votre baguette à souder et le negatif de la troisième batterie va à la pièce à être soudée.

Ceci dit, nous devons penser à la sécurité avant tout.Si vous allez en dessous de votre jeep pour faire une réparation ou aller chercher votre morceaux brisé, assurez-vous que vous avez un support pour que votre jeep ne vous tombe pas dessus. Dans une shop, un jack stand va bien mais dans une trail, un pneu sous le frame peut faire la même chose.

Si vous soudez avec les batteries il y a certains risques. Les batteries conventionnelles dégagent du gaz qui peut exploser, alors assurez-vous que vous ne soudez pas proche des batteries et si possible mettre une couvert dessus pour éviter des étincelles qui pourraient se rendre au gaz.

Certain câbles à booster ne sont pas fait avec du gros filage alors faites attention de ne pas vous brûler et faire fondre du plastique sur vous.

Une autre façon de souder dans la trail c’est avec une petite soudeuse portative.

Il y a un modèle qui est un petit pistolet (spool gun) avec la bobine de fil fourré dans le manche qui est très compact avec des connecteurs rapide. Ceci dit, ce système demande 24 volts. Alors vous devez avoir deux batteries dans votre jeep et le connecteur doit être branché en série.

Et le dernier modèle utilise un alternateur à haut ampérage. Vous devez changer votre alternateur pour celui-ci et ajouter quelques fils de plus pour votre pince à souder et votre ground. Ce système est très bien esthétiquement, il est imperméable et ne prend pas de place dans votre jeep car il est sur votre moteur.

Avec ces systèmes, se dépanner sur la trail est beaucoup moins dur. Bien que vous pouvez faire de belles soudures avec ces équipements, une réparation d’urgence est vraiment seulement pour vous dépanner. Une fois rendu chez vous, réparez ou changez les morceaux brisés. Ne prenez pas de risques inutiles.

Si vous voulez mettre un système comme un de ceux-ci dans votre jeep, pratiquez-vous avec dans votre cours avec des vieux morceaux de métal. Ce n’est pas le temps de vous pratiquer quand vous en avez vraiment de besoin dans une trail!

J’espère que cet article vous a plu, bonne trail à vous tous!

Michael Couturier

@michael.mobile.welding  sur Facebook

Les types de soudures

Bonjour chers lecteurs(rices),

Mon nom est Michael, je suis un admin pour Soudure Québec et je suis un soudeur-assembleur. J’ai aussi ma propre petite entreprise.  Je vais écrire des articles pour vous aider à comprendre la soudure et les machines à souder.

Pour mon premier article je vais commencer avec les types de soudeuses et leurs fonctionnements.

Le modèle le plus commun est la soudeuse à la baguette (SMAW).

Ce type de  soudeuse est la base de la soudure et est en utilisation depuis très longtemps. Il y a deux types de soudeuses à baguette, soit celle au courant AC (courant alternatif)  et courant DC (courant continue). Commençons par la moins chère et la plus utilisée par les débutants, la soudeuse AC.  La AC n’a pas de câble positif (+) ou négatif (-) car le courant passe du + au – comme une vague constante variante entre les deux (ex. Batterie d’auto). La soudeuse DC a un ground et un work. Le but de ses deux câble est de créer un court-circuit qui créera une fusion entre les pièces et la baguette (ex. un câble à booster qui se touche par les deux bouts). Le câble ground est la pince qui va être installé sur la pièce à souder et le work va avoir la baguette.  Le câble   (+) est la pince qui va être installé sur la pièce à souder  et le work (–)  va avoir la baguette qui va fondre et fusionner  les pièces de métal ensemble. Le + va avoir 66% de la chaleur (ampérage)  et le –  est à 33%. La soudeuse DC a une meilleure pénétration de soudure que la soudeuse AC.  Chaque soudure à des spécifications particulières et utilise  des baguettes bien précis pour les ampérages.  Vous pouvez aller chercher une application sur vos téléphones gratuitement. (Je vous propose comme App   MILLER WELD SETTING CALCULATOR) chaque soudure nécessite  un ampérage diffèrent selon l’épaisseur et les matériaux utilisés.  Je vous expliquerai  les baguettes,  les différents types de fils et leurs accessoires  dans un article ultérieur.

 

La prochaine soudeuse est le MIG ou semi-automatique(GMAW). Ce procédé comprend une roulette de fil et un gaz protecteur.

Ce type de soudeuse a une roulette de fil à l’intérieur la soudeuse. Ce procédé consiste à avoir un ground (la pince) et un pistolet, quand on appui sur la gâchette le fil commence à sortir et le courant et gaz protecteur sort de la buse.  Ce procédé est plus rapide que à la baguette mais peut être plus dur à souder car il y a plus de facteurs à considérer : 1. Le voltage (chaleur) qui est à ajuster avec l’épaisseur du matériel qui sera soudé. 2. La vitesse de sortie du fil (wire feed speed) qui doit être ajusté en correspondance avec le voltage. 3. La vitesse d’avance de la soudure. 4. Et  le type de gaz protecteur utilisé.  Une fois que tous ces facteurs ont été ajustés en correspondance au matériel à souder, une belle soudure peut être faite. Avec un peu de pratique bien sûr!

 

Le dernier model de soudeuse de base est le TIG (GTAW). Ceci n’est pas pour tout le monde et surtout pas pour les débutants, car cette méthode de soudure consiste d’avoir la torche avec un tungsten aiguisé dans une main, une baguette pour ajouter au bain de fusion (cette baguette n’est pas pareille à celle de la soudeuse à l’arc), et pour finir une pédale qui règle l’ampérage. Ceci peut faire de très belles soudures mais requiert beaucoup d’heures de pratique. Ce procédé peut souder beaucoup de différents types de métaux et matériaux non ferreux.

 

 

 

 

Pour finir cet article je recommande à la personne qui veut commencer à souder de commencer par la soudeuse à baguette (SMAW), elle est moins complexe et la soudeuse la plus polyvalente qu’il soit. Dans mon prochain article je vais expliquer les types de baguettes, fils et baguette d’appart.

Vous pouvez aller visiter ma page facebook à Michael Mobile Welding.

 

Michael