Volkswagen ramène le (( Scout)) à la vie!

Le grand fabricant automobile allemand Volkswagen a annoncé qu’ils feront revivre un classique du hors route des temps anciens, mais cette fois …. électrique.

En effet la marque se concentrera sur un VUS moderne de la taille de l’Atlas de Volkswagen et un pick-up de la taille du Ridgeline de Honda, tous deux équipés de la même plate-forme électrique optimisée pour le tout-terrain et construite dans une usine américaine qui reste à déterminer.

Petit retour en arrière pour ceux qui n’auraient aucune idée de l’identité initiale du fameux Scout. L’International Harvester Scout est un véhicule tout-terrain produit par International Harvester de 1961 à 1980. Précurseur des VUS plus sophistiqués à venir, il a été créé pour concurrencer la Jeep, et il était initialement équipé d’un pare-brise rabattable. Le Scout et le Scout II de deuxième génération ont été produits à Fort Wayne, dans l’Indiana, en tant que camions à deux portes avec un toit rigide amovible et des options de toit intégral, de demi-cabine et/ou de capote.

Volkswagen a eu accès à l’arrière-catalogue de Navistar lorsque sa division de camions commerciaux, Traton Group, a fusionné avec Navistar l’année dernière. Et il n’en a pas fallu plus pour que le géant décide de faire renaître une vieille légende, à la saveur 2022.

Le COO de Volkswagen of America a déclaré que le petit nouveau serait de taille à s’attaquer au Rivian, mais à un prix tournant dans les 40 000$ US au lieu de 70 000$ pour son rival. Les gens du constructeur allemand n’ont pas l’intention de faire les choses à moitié avec une prédiction très ambitieuse de produire pas moins de 250 000 Scouts par an, avec un budget d’investissement total pouvant approcher le milliard de dollars.

Volkswagen est le deuxième constructeur automobile mondial en termes de ventes, derrière Toyota, mais n’est pas un acteur majeur aux États-Unis, avec une part de marché de 5 % seulement. La populaire ID.4 du constructeur lui a toutefois permis d’obtenir une part de 8 % du marché américain florissant des VuS.

Les dires sont prometteurs, mais la tâche sera ardue, un tel type de véhicule entre en guerre contre les marques telles que Jeep et le Rivian qui ne seront pas faciles à tasser. Plus de détails sont à venir d’ici le lancement prévu pour 2026, d’ici là qu’on aime ou pas le projet il est toujours à l’avantage du client d’avoir plus de choix. Plus de choix veut aussi dire plus de compétition et donc une obligation des fabricants d’offrir un produit de qualité.

Et vous, aimez-vous lorsque des fabricants essaient de faire revivre de belles légendes avec une recette un peu plus moderne, ou devrait-il les laisser reposer en paix ?

Dave Daneault chroniqueur 4x4setupMagazine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.