Les types de soudures

Bonjour chers lecteurs(rices),

Mon nom est Michael, je suis un admin pour Soudure Québec et je suis un soudeur-assembleur. J’ai aussi ma propre petite entreprise.  Je vais écrire des articles pour vous aider à comprendre la soudure et les machines à souder.

Pour mon premier article je vais commencer avec les types de soudeuses et leurs fonctionnements.

Le modèle le plus commun est la soudeuse à la baguette (SMAW).

Ce type de  soudeuse est la base de la soudure et est en utilisation depuis très longtemps. Il y a deux types de soudeuses à baguette, soit celle au courant AC (courant alternatif)  et courant DC (courant continue). Commençons par la moins chère et la plus utilisée par les débutants, la soudeuse AC.  La AC n’a pas de câble positif (+) ou négatif (-) car le courant passe du + au – comme une vague constante variante entre les deux (ex. Batterie d’auto). La soudeuse DC a un ground et un work. Le but de ses deux câble est de créer un court-circuit qui créera une fusion entre les pièces et la baguette (ex. un câble à booster qui se touche par les deux bouts). Le câble ground est la pince qui va être installé sur la pièce à souder et le work va avoir la baguette.  Le câble   (+) est la pince qui va être installé sur la pièce à souder  et le work (–)  va avoir la baguette qui va fondre et fusionner  les pièces de métal ensemble. Le + va avoir 66% de la chaleur (ampérage)  et le –  est à 33%. La soudeuse DC a une meilleure pénétration de soudure que la soudeuse AC.  Chaque soudure à des spécifications particulières et utilise  des baguettes bien précis pour les ampérages.  Vous pouvez aller chercher une application sur vos téléphones gratuitement. (Je vous propose comme App   MILLER WELD SETTING CALCULATOR) chaque soudure nécessite  un ampérage diffèrent selon l’épaisseur et les matériaux utilisés.  Je vous expliquerai  les baguettes,  les différents types de fils et leurs accessoires  dans un article ultérieur.

 

La prochaine soudeuse est le MIG ou semi-automatique(GMAW). Ce procédé comprend une roulette de fil et un gaz protecteur.

Ce type de soudeuse a une roulette de fil à l’intérieur la soudeuse. Ce procédé consiste à avoir un ground (la pince) et un pistolet, quand on appui sur la gâchette le fil commence à sortir et le courant et gaz protecteur sort de la buse.  Ce procédé est plus rapide que à la baguette mais peut être plus dur à souder car il y a plus de facteurs à considérer : 1. Le voltage (chaleur) qui est à ajuster avec l’épaisseur du matériel qui sera soudé. 2. La vitesse de sortie du fil (wire feed speed) qui doit être ajusté en correspondance avec le voltage. 3. La vitesse d’avance de la soudure. 4. Et  le type de gaz protecteur utilisé.  Une fois que tous ces facteurs ont été ajustés en correspondance au matériel à souder, une belle soudure peut être faite. Avec un peu de pratique bien sûr!

 

Le dernier model de soudeuse de base est le TIG (GTAW). Ceci n’est pas pour tout le monde et surtout pas pour les débutants, car cette méthode de soudure consiste d’avoir la torche avec un tungsten aiguisé dans une main, une baguette pour ajouter au bain de fusion (cette baguette n’est pas pareille à celle de la soudeuse à l’arc), et pour finir une pédale qui règle l’ampérage. Ceci peut faire de très belles soudures mais requiert beaucoup d’heures de pratique. Ce procédé peut souder beaucoup de différents types de métaux et matériaux non ferreux.

 

 

 

 

Pour finir cet article je recommande à la personne qui veut commencer à souder de commencer par la soudeuse à baguette (SMAW), elle est moins complexe et la soudeuse la plus polyvalente qu’il soit. Dans mon prochain article je vais expliquer les types de baguettes, fils et baguette d’appart.

Vous pouvez aller visiter ma page facebook à Michael Mobile Welding.

 

Michael

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *