Formation Off-Road Vans 4×4 Quebec.

Ce fut une magnifique fin de semaine pour les propriétaires de vans 4×4, amateurs de grands espaces et de conduite hors route.

Par l’entremise du groupe Facebook Vans 4×4 Québec, une vingtaine de participants et leurs accompagnateurs se sont donné rendez-vous au circuit Mecaglisse pour une première formation de conduite hors route adaptée pour nos véhicules.

L’équipe de Mecaglisse est bien habituée aux formations. Manufacturiers, entreprises, clubs et différentes organisations y viennent pour des formations sur et hors route depuis près de 20 ans.

Quand j’ai eu l’idée de créer cet événement Off-Road “Spécial Van” j’ai tout de suite appelé mon ami Franck Kirchhoff pour établir un plan, fixer une date dans leur calendrier et adapter les exercices créés au départ pour les formations des clubs Jeep ou pour les Roses des Sables. Heureusement, avec un terrain de jeu de 700 acres et plusieurs dizaines de km de piste, ça aide à trouver un parcours intéressant !

La réponse a été excellente, les 20 places disponibles se sont envolées rapidement.

Après un court briefing le matin : sécurité, position de conduite et règles de base de conduite en convoi, on sépare les groupes en 2, un premier groupe vers les montées/descentes abruptes et le deuxième vers l’autre parcours soit un passage en devers, un dé-enlisement et un passage à gué*. Nous nous sommes tous rejoints pour l’heure du dîner pour une petite pause et pour l’après-midi, nous avons changé les groupes de parcours.

Une des particularités de notre joyeux groupe de Van 4×4 est que l’on voyage loin, longtemps et souvent seul. On doit donc aborder les difficultés avec une optique bien différente que lors d’une sortie de trail avec 10 chums à 2 heures de route de la maison… Il est donc essentiel d’être bien préparé en cas de pépin, rester calme, prendre le temps d’analyser la situation et bien et utiliser les outils à notre disposition : pelle, plaque type Maxxtrax etc. Et mettre en pratique les concepts appris !

Évidemment qu’en une journée, on ne voit pas tout, mais on a fait un bref survol des techniques de conduite et des outils pour nous aider à nous sortir du pétrin, lorsque l’aventure nous a menés trop loin !

Passionné et adepte de la diversité, j’étais bien heureux de voir différentes vans inscrite : Delica, Synchro et Transit côtoyaient les Sprinter courts et longs.

Tous passaient sensiblement aux mêmes endroits, c’était super intéressant de les voir travailler et pouvoir comparer.

Je pense que tous ont été impressionnés des capacités des véhicules qu’on a rarement l’occasion de pousser près de leur limite, et ce, en toute sécurité en plus d’être guidé par des instructeurs expérimentés.

Plusieurs sont “sortis de leur zone de confort, et ce, sans aucun bris; ma mission était réussie !

Les sourires des participants m’ont confirmé que nos efforts ont valu le travail.

Rien n’étant parfait, un Sprinter 3500 avec 170 pouces d’empâtement ce n’est clairement pas un Rubicon, mais les exercices ont permis de se familiariser avec les limites du véhicule et celle de l’équipage.

On n’a pas des 4×4 incompétents, mais des chalets très capables !

😁

Je suis confiant qu’une formation hors route de ce type développe des compétences, augmente notre confiance, identifie nos limites et permette d’explorer en toute sécurité pour accumuler de belles aventures.

J’aimerais profiter de l’occasion pour remercier les participants, les instructeurs et les partenaires qui ont contribué au succès du week-end :

Circuit Mécaglisse, Volthium, Eazyvans, Basecamp, Franke Mercedes, Hellrazr et Spécialités électriques.

*Notez qu’il est illégal de traverser un cour d’eau au Québec. Cependant, il pourrait arriver, pour des raisons exceptionnelles (inondation, déluge, ou simplement parce que la route qui vous mène au glacier dans les Andes ou en Sibérie, traverse une rivière) que vous ayez à le faire, aussi bien savoir comment bien le faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.