Ma visite de la shop OMM en Pologne

 

 

Deuxième shop que je voulais vous présenter ici en Pologne. Je dois vous avouer que je ne m’attendais pas du tout à ce que j’ai vu en me dirigeant vers la shop OMM (Slogan que j’adore : One More Meter ) .

Au départ les propriétaires m’avaient averti qu’il n’y avait pas grand-chose à voir car il venait d’acheter le nouvel emplacement et rien n’était encore déménagé. Ce qu’ils avaient oublié de me dire c’est qu’une chose avait déjà été déplacée vers leurs nouveaux locaux : leurs machines.

Dès mon arrive, une poignée de main amicable et on me tend un café chaud. Déjà, ça commence bien. Mais ils ont vite vu que mes yeux étaient dirigés vers trois buggys complètement malades. Voici quelques photos pour vous mettre en appétit, mais avant d’aller un peu plus en détails sur les véhicules, je vais parler un peu de la shop en soi.

Premièrement, une équipe de rêve dans la fabrication de véhicules de compétition professionnelle, c’est-à-dire Robert un mécanicien, soudeur et assembleur avec beaucoup d’expérience dans la fabrication.Qui construit tout de ses mains étape par étape de zéro jusqu’au final.

 

 

 

 

 

Et un coureur professionnel (Fini premier dans le Polish Tourning Racing Championchip BMW, PORSCHE etc)

Ils ont aussi fait le Dakar (il y a quelque année dans le temps ou c’était une vrai course difficile m’ont-il dit en riant). On peut d’ailleurs voir sur les photos que dès leur première journée, il ont su mettre le Nissan à l’épreuve .

Le véhicule est dans un piteux état pour l’instant, mais il entrera sous peu dans le garage pour se faire refaire une beauté.


Donc, un habile de ses main et très méticuleux et l’autre qui test le matériel afin de faire les bons set-ups de conduite, valving de suspension, etc. Mais pour pouvoir faire ça, ça prendrais quoi ? Bien sûr, avec leur nouveau local, ils sont en train de faire une piste avec saut à même leur terrain afin de pouvoir tester sur place leurs fabrications. Ils auront donc leur propre piste d’essai personnelle derrière, mais pour l’instant ils sont encore à décider l’architecture de la piste.

Ils sont donc riches de plusieurs années d’expérience et ils l’utilisent. Je leur ai demandé quels sont les projets futurs de l’entreprise et pourquoi ce déménagement et cet investissement majeur (nouvelle bâtisse presque aussi gros qu’un Wal-Mart, toutes les machines neuves SNC, la piste d’essai etc).

Bien c’est simple, la prochaine étape : fournir des bolides clés en main. Avoir quelques modèles de base disponible  en stock qui ne demanderait donc pas beaucoup de temps d’attente pour les clients. Car une des options intéressante de la compagnie, vous pouvez faire livrer dans votre salon la cage complète OMM déjà assemblée. Je sais que plusieurs de nos lecteurs très habille à souder se demande sûrement si c’est possible de faire venir sur palette les tubes non assemblés un peu comme le font TMR CUSTOM, et la réponse est non. Et la raison est simple, la compagnie garantie un haut niveau de qualité et de fiabilité. Donc, si par exemple une personne commande en morceaux, soude elle-même avec des soudures de faible qualité, alors la cage en serait affaiblie et le nom de la compagnie pourrait souffrir de mauvaise presse. Lorsque j’ai commencé à m’aventurer à demander le type de fer utilisé pour les cages (exemple 4340, chromo) on m’a fait comprendre que pour eux ils s’agissaient d’un secret industriel mais comme leur véhicule sont admis dans les courses professionnelle ils se doivent de respecter certaine norme dans ce domaine. En fait il possède la certification DIN (Deutsches institut Fur Normung). Ça mange quoi en hiver ca ? Et bien il s’agit d’un organisme Allemand de standardisation des matériaux, papier, bois, métaux etc. Cette norme a été créée en 1917. Elle fait partir aussi du comité ISO qu’on connaît plus de notre côté. La norme DIN 1.6511 est par exemple une norme concernant la composition de l’acier 4340 (Norme américaine AISI pour l’acier allié traité de façon thermique).
Prix :
J’ai voulu juste effleurer l’aspect monétaire bien que je n’aime pas vraiment aller dans cette direction car tout le monde en modification sait qu’il est extrêmement difficile de faire des prix dans notre domaine vue le nombre incalculables de modifications possibles. La différence de prix entre un modèle de base et un modèle crawling avec essieux et diff plus gros même la motorisation est au choix du client alors il est possible d’y faire mettre un Hemi ou un LS qui sont plus à la mode par chez nous comme certaine shop du Québec font déja .

Mais d’ici la fin de l’année l’entreprise aimerait offrir à ses clients trois modèles de bases conçus avec diffs de Nissan Patrol ( très populaire ici pour les pièces étant donné le prix bas de ce véhicule), un produit aux alentours de 20 000 Euros ( 29 213.14$ Canadien à ce jour) . Et le prix pour eux n’est pas du tout une priorité, ils visent vraiment la qualité et la clientèle visée  (les équipes de courses pros) ne sont pas vraiment agacés par une différence de prix de quelques Euros de plus mais veulent de la sécurité et de la performance.
Les cages au départ étaient conçus  pour être bolt-on sur une mécanique de Nissan Patrol , cage qui tourne dans les coin de 3800 Euros,  mais ils offrent maintenant des options pour le type de mécanique de votre choix et ils travail en ce moment sur un modèle pour le JK .
Maintenant les bolides. Quand je suis arrivé je suis toute suite tombé en amour avec les deux bolides (Un orange , un vert, et un blanc). On peut toute de suite remarquer le mot d’ordre de confection : bas et large pour donner beaucoup plus de stabilité. Le système d’essieux portales redonne un peu de garde au sol sous le véhicule. Quand ils ont vu que j’étais très intéressé, ils m’ont offert de les sortir et de les avancer à la lumière du garage pour que je puisse les admirer plus en détails.

IMG_5642

 

Leur fabrication est de toute pièce créée par l’entreprise. Au départ, le dessin est fait sur programme 3D et ensuite la cage est soudée au TIG tout sur place. Vous pouvez voir en time lapse OMM travailler à la confection dans leur ancien garage.

Ensuite la mécanique est mise à l’intérieur et ainsi de suite. Vous pourrez remarquer, sur les photos, tous les détails sur les deux monstres. Un système populaire ici consiste à faire passer le liquide de refroidissement dans les tubes de la cage elle-même. Ce qui donne la possibilité de réduire de beaucoup la grosseur du radiateur et sauver un peu de place. Comme les véhicules se doivent d’être rapide et léger (1850 kg environ), on remarque que les composantes sont beaucoup moins grosses que ce que l’on est habitué de voir au Québec pas de D44 , d60 ou diff 1 tonne. Oui, ils peuvent le faire, mais on voit ça plutôt rarement dans le coin. Par contre, ce que je vois souvent ici, c’est le fait d’être monté portal qui donne un peu plus de hauteur sous le véhicule ainsi qu’une plus grande résistance du au fait que le système enlève un stress sur les diff en sois.

 

Dans le cas présent des différentiel de Nissan Patrol, montés portal.
Tout le système de moteur est géré électroniquement. bien sûr je n’ai pas réussi à avoir beaucoup d’info sur ça. Les trois bolides présent dans le garage quand je suis arrivé était coilover de marque Profender. La boite du filtre à l’air placé moitié à l’intérieur du véhicule afin de sauver de place sous le capot et bien sûr fabriqué en aluminium. Pareille pour le support a batterie et la full cell.


L’extérieur est solide mais l’intérieur à l’air de quoi ? Là aussi, on n’a pas lésiné sur la qualité et les détails. Un intérieur avec tout les kits  »gucci » qu’on peut rêver et toute la technologie possible afin d’avoir un véhicule de niveau professionnel. On peut voir beaucoup de détails créé par OMM et unique à leurs véhicules. On y retrouve plusieurs petits détails qui en font aussi un véhicule unique en son genre.

Fait inusité, le véhicule orange est conduit en fait par un jeune homme de 14 ans, comme quoi on n’a pas tous eu le même chemin de vie! Avec un moteur de skyline développant environ 400 HP, le véhicule ne manque pas de coeur. Motorisation de Skyline, transmission de Nissan Patrol.

Pour ce qui est de Hulk ( le vert), il s’agit d’un client qui l’a fait construire en entier par OMM. il veut maintenant un véhicule pour courser les rally4x4 et, cette année, compétitionner dans la catégorie   T2 ( course rally européene ) donc il est a vendre ! Moteur et transmission de BMW pour 260HP.
HULK

 

Et je ne passerai pas a coté de FURY un autre confection de OMM. Probablement une de leur plus belle réalisation à ce jour. Avec un gros moteur 7.2 de corvette et un transfert-case Atlas il a tout pour rendre heureux.

Et le Rubicon bleue qui n’a rien à envier à personne non plus comme vous pouvez le voir sur video.

 

Une entreprise qui remplie amplement ces critères.  Je vous laisse sur ces photos de leur projets
Pour plus d’information voici le liens de leur site web: http://omm4x4.pl/en/

 

 

Une réflexion sur « Ma visite de la shop OMM en Pologne »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.