Hells Cars Custom

Comme certain d’entre vous le savent je suis militaire de métier ce qui m’a souvent apporté à voyager aux quatre coins du monde. L’an passé j’ai été déployé en Pologne pour une durée d’environ 3 Mois. Je me suis donc posé la question, comment je pouvais faire profiter aux passionnés de 4×4 du Québec ma chance d’être ici. Et bien comme vous avez peux être lu dans le premier article de cette série de deux https://www.4x4setup.com/2018/01/05/ma-visite-de-la-shop-omm-en-pologne/   les types de véhicules sont un peu différents des nôtres. Voici donc la partie no 2.

Hells Cars Custom,(maintenant appelé Dsport) petite compagnie fondée par Mr Dariusz Luberda un homme de 38 ans ayant toujours vécu en Pologne. Il est le vainqueur du trophée Croatie Rallye 2006, 3ième dans la Malaysia Rainforest défi en 2014, et multiple vainqueur du Trophée Magam (défi le plus difficile de Pologne).

Sa passion pour le 4×4 a débuté avec un jeep YJ au jeune âge de 10 ans. À 18 ans, il participait déjà aux rallyes hors routes les plus difficiles du pays. Mais avec un nom de compagnie aussi agressif, construit-elle des véhicules à la hauteur d’une telle appellation? Je vous présente une de leur création, à vous d’en juger.

Ce projet a été entièrement inspiré par l’introduction du nouveau moteur supercharged 6,2 L Hemi Hellcat produisant 707HP par Chrysler.

Mais à partir du moment que Marius a décidé d’utiliser ce moteur, le but n’était pas seulement d’avoir un 4×4 avec un gros moteur mais bien de présenter un véhicule qui susciterait l’intérêt de tout le monde. Véhicule qui lui servirait par la suite de carte d’affaire représentant le type de travail offert par son entreprise.

La première étape fût bien sûr de commander le fameux moteur. Dariusz a d’ailleurs été le troisième dans le monde à se retrouver sur la liste d’attente très sélecte pour le moteur. Il a dû attendre 9 mois avant de voir son investissement passer la porte de son garage. Ensuite, il a fallu construire le squelette du véhicule à partir de plans conçus par Dariusz en acier inoxydable haute résistance.

Une plieuse CNC a donc plié les tubes d’acier 25CrMo4 de haute résistance, qui, selon ses dires, est l’équivalent du 4340 plus commun en Amérique du Nord. Petite peinture Powder Coat pour donner un look d’enfer faut l’avouer.

 

La transmission choisie fût une transmission automatique 5 vitesses, conçue pour gérer 1000 HP et un couple de 1000 TM, le tout commandé électroniquement par un ordinateur, de sorte que le pilote peut changer certains paramètres manuellement. Bien que l’idée de départ fût de choisir un Atlas il n’en voyait pas l’utilitée vu que l’utilisation du véhicule serait en grande partie pour parader. Ils ont donc choisi un transfercase de JK. Même chose pour les différentiels, le choix premier du concepteur était des dana60 mais étant donnée encore une fois que le véhicule ne serait pas mis à rude épreuve le choix s’est arrêté sur des dana44 de Rubicon autant pour l’avant que l’arrière de la machine. Le tout muni de E-locker pour les deux différentiels. Petit upgrade ils ont été monté portal ce qui donne une touche de rareté et qui redonne un peu de garde au sol au véhicule.

La bête peut compter sur un système de frein de marque Brembo pour l’arrêter. Des disques d’un diamètres de 390mm et 6 pistons tandis que pour l’arrière, les disques d’un diamètre de 360mm et 4 pistons.

Pour le choix de la suspension, ils ont opté pour la solution la plus populaire dans ce type de véhicules (dans leur coin) soit un 4links, avec amortisseurs coilover, bump stop qui viennent de chez un ami personnel du concepteur du projet qui est à la tête de Racing X, une compagnie de Pologne.

Pour la direction, un peu comme ici, la marque PSC semble la référence.

Chaussé en 37 toyo sur des roues de 20 pouce. Le système de refroidissement fût un petit défi pour eux étant donné le type de moteur. Le radiateur a été monté à l’arrière, et le liquide de refroidissement circule dans les tubes de la cage en soit, (en espérant que l’équipe ne plie ou brise aucun tuyau). L’air dans le système d’admission est refroidi par deux compresseurs indépendants.

L’intérieur est fait tout de cuir Napa, ce qui rend le nettoyage plus facile, même si à mon avis le véhicule ne se salliera pas beaucoup malheureusement. Banc sparco, écran TFT de haute qualité, console centrale intégré a un ipad qui est utilisé pour la navigation. Quatre haut-parleurs Jensen.

 

Poids total du véhicule 1750kg, (3859 lb)

Pour tous vous dire véhicule construit avec beaucoup de soucis du détails, très belle machine mais ….

Mais en fait un peu déçu, un tel nom d’entreprise se doit de présenter un véhicule féroce et résistant et pour la résistance … Comme plusieurs d’entre vous s’en doutent, un moteur de 707 hp avec des dana44 et essieux standard pour faire tourner des pneus 37″…. Comme mentionné plus haut très beau véhicule mais j’aurais aimé qu’il soit bâti pour la guerre !!! Aucun doute que l’équipe a la capacité mais je crois que ce véhicule-ci ne se colle pas tout à fait au nom de la compagnie.

Dave Daneault chroniqueur 4x4setup magazine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.