Une aventure de 40 ans…

4 LAND ROVER POUR DECOUVRIR LA PLANETE PENDANT 40 ANS

Beaucoup de gens aiment dire qu’ils partiraient à l’aventure, qu’ils sont de vrais passionnés d’overlanding et de voyages 4×4, mais peu s’investissent autant que Pierrette et Denis Robin.

Lorsque j’ai eu connaissance de leur aventure, je n’ai pas eu le choix de partager cette extraordinaire aventure 4×4 qui aura duré pas moins de 40 ans. Pour commencer, les personnages de cette aventure rendent le récit de cette aventure encore plus intéressante. Pierrette et Denis viennent d’un petit village perdu de Haute-Loire en France

Pouvez-vous donner une idée général du voyage et des pays visités ?

Qui sommes-nous : Pierrette et Denis, habitants d’un petit village en Auvergne, pour ceux qui nous connaissent, nous sommes les Robinland

En 1977, nous achetons notre premier land rover (un 109, version utilitaire) pour retaper une vieille maison de famille, à 1200m d’altitude, région bien enneigée durant l’hiver et souvent difficile d’accès à cause des congères.

Durant ces premières années, avec le land 109, nous avons fait beaucoup de 4×4, dans la région, avec un club local.

En 1982, les travaux terminés, le land est transformé en version « voyage » avec un aménagement extérieur et intérieur pour pouvoir y dormir à l’intérieur.  Bivouacs dans les petites criques du bord de mer en Corse, les vacances en 4×4 à barouder sur les pistes, nous avons adoré. La passion pour les voyages en 4×4 était née !

Les pays visités :

Depuis 1982 en famille, nous sommes toujours partis en voyage en Land Rover : un 109, un Land Rover turbo D transformé en 300TDI, un Defender 110 TDI, un Defender 130 TDI avec cellule Ortec que nous avons toujours. Pas de critères de sélection pour tel ou tel pays, au début nous avons choisi la proximité puis avec le temps nous avons eu envie d’aller un peu plus loin pour assouvir notre soif de découvertes.

De 1982 à 2005, nos voyages se sont limités aux pays accessibles durant le temps des vacances annuelles : Angleterre, Irlande, Roumanie, Hongrie, Bulgarie, Sicile, Espagne, Maroc, Mauritanie, Algérie, Tunisie, Mali, Sénégal, Libye, Turquie, Arménie, Géorgie, Haut-Karabagh, Syrie, Jordanie.

De 2006 à 2008,plusieurs voyages sur des périodes un peu plus longues (2 mois et demi) : Europe de l’Est, Ukraine, Russie, Mongolie, Asie Centrale, Kazakhstan et l’Afrique avec le Burkina et à nouveau la Mauritanie et le Mali.

2010 enfin la retraite et plus de date limite de retour pour faire l’Amérique du Sud d’Ushuaïa à Quito (Argentine, Chili, Bolivie, Pérou, Paraguay, Uruguay, Brésil, Équateur), le tour des Himalayas (Chine, Népal, Pakistan, Inde), l’Asie du Sud-Est (Laos, Cambodge, Malaisie, Thaïlande, Myanmar), l’Afrique de l’Ouest (Mauritanie, Sénégal, Guinée Conakry, Côte d’Ivoire, Ghana, Togo, Bénin, Burkina, Mali).

Le dernier voyage, le Moyen Orient, en 2019 /2020 (un peu écourté puisque nous devions retourner au Pakistan et en Inde) avec l’Iran, les Émirats, Oman, l’Arabie Saoudite, la Jordanie et Israël.

Quel est le meilleur conseil que vous donneriez à des personnes voulant partir en voyage comme vous l’avez fait et équipement primordiale en voyage en 4X4 ?

Lorsqu’on décide de partir en voyage, il est important de tenir compte des saisons si on vit dehors et si on dort dans le véhicule.

– Pour la mécanique, révision indispensable avant le départ (ce qui n’empêche pas malheureusement les imprévus).

– Choisir des pneumatiques adaptés ainsi que des amortisseurs de qualité.  Nous, nous roulons depuis plusieurs années avec des pneus polyvalents (genre Mud Goodrich) et des amortisseurs performants quelque soit les conditions (genre amortisseurs Kony Heavy Track Raid).

– Équiper le véhicule en fonction du pays où on va : réservoirs complémentaires gasoil pour le désert, réchauffeur de moteur, protections isolantes des réservoirs, lubrifiants et carburant adaptés contre le gel dans les régions polaires.

– Idem pour l’intérieur de l’habitacle ou de la cellule pour se protéger du chaud ou du froid (un chauffage type wesbasto et un au gaz).

– Quelques pièces de voitures indispensables (pompe à gazoil, de quoi réparer l’embrayage, une courroie accessoire) pour ne pas être immobilisé dans des coins isolés sans possibilité de se faire dépanner.

– Accessoires uniquement utiles pour la voiture : plaques de désensablage, cric Hi-lift à conditions de prévoir des points d’appuis, un treuil si on voyage seul. On peut rajouter des protections des coquilles de pont, de la barre de transmission et de la boite de transfert.

– Appareils de navigation (Gps ou applications sur les mobiles type Maps.me).

Sachant que chaque kilo de ferraille que l’on peut rajouter, c’est de l’eau, du gazoil et de la nourriture à transporter en moins. Il ne faut pas oublier que le poids est à limiter au maximum.

 Avez-vous eu un défit de taille qui vous a fait penser à, peut-être, abandonner l’aventure ? Avez-vous eu des problèmes avec le véhicule  : 

Pas vraiment de grosses galères, il y a toujours une solution ! Mais quelques mauvais souvenirs et des moments de stress :

– alors que la frontière est fermée à cause des champs de mines, la remontée Mauritanie/Sahara par des pistes de contrebandiers a été plutôt stressante

– idem sur une ancienne piste Moudjeria/Atar (désert mauritanien) sans possibilité de faire demi-tour par manque de GO et sans GPS (car ça n’existait pas à l’époque),

– et beaucoup d’adrénaline entre Nouadhibou et Nouakchott où nous devions longer l’océan sur la plage.  Les plus petites marées de l’année nous ont contraint à rouler sur 200kms dans l’eau.

Peu de pannes au cours de nos voyages

– boite à vitesse bloquée sur le 109 dans une station service de Marrakech et réparation au bord de la route avec le couvercle d’une boite de conserve,

-suite à un défaut sur un arbre de roue au Kirghizistan, c’est la casse. Le plus difficile a été de trouver une personne en état de souder pour nous faire une réparation provisoire avant l’envoi de la pièce par internet

– réparation de la pompe à vide du land, chez un mécanicien indien à Chandigarh (Inde)

– réparation du joint de culasse en Ukraine avec envoi de pièces par internet

– problème d’embrayage au Burkina (nous avions la piece de rechange dans le land).

Financièrement, comment un couple comme vous devrait se préparer ?

On nous a souvent poser la même question. Lors de nos premiers voyages, nous partions seulement pendant notre congé annuel dans les pays facilement visitables en un mois. En faisant uniquement du camping sauvage, nous n’avions pas de frais d’hôtel ou de location et dans la majorité des pays où nous avons voyagé à ce moment là (Iran, Afrique du Nord, Lybie… ), la vie n’était pas chère et le gazoil était pratiquement donné dans certains pays comme l’Iran et en Lybie. L’entretien et l’équipement du véhicule sont faits par Denis et ça c’est un avantage et source d’une économie pas négligable. Pour ce qui est de la vie de tous les jours, manger au restaurant et visiter les sites à voir :  nous restons raisonnables sans nous priver toutefois.

Depuis que nous sommes à la retraite, même si nos voyages sont plus longs, nos pensions nous suffisent largement. Nous dépensons moins que de rester à la maison.  

Quel est le top endroit que vous avez en tête ?

Une multitude d’endroits sans pouvoir en mettre un, vraiment, en évidence. Ce sont des endroits avec des souvenirs de rencontres :

Pour les paysages ce sont les pays autour de l’Himalaya qui arrivent en premier : Le Tibet (Chine), le Népal, le Pakistan, que l’Iran et le Caucase ( Géorgie, Arménie). 

Pour le dépaysement : la Bolivie, le Pérou et l’Equateur, les pays du Magreb et d’Afrique de l’ouest (Guinée, Bénin, Togo, Mali, Burkina), la Mongolie, la Sibérie. 

Pour l’accueil et la gentillesse des populations : l’Iran et le Pakistan arrivent à nouveau en premier suivis par les pays d’Asie du Sud Est (Laos, Thailande, Cambodge, Malaisie….) et l’Arabie Saoudite.

Si vous deviez choisir une chanson qui vous fait penser à vos voyages, ce serait laquelle ?

« Voyageur » de Bernard Lavilliers

Une super aventure comme on voit dans les films, des rencontres inoubliables des paysages à couper le souffles, et probablement que les beaux souvenir sont dans leur tête plus que sur photos. Et vous quel est votre prochaine aventure ?

Pour en savoir plus allez visiter leur blog: et voir tout les photos de tous les pays visités.

Voyage à l’autre bout du monde en Land (uniterre.com)

Dave Daneault chroniqueur 4x4setupMagazine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.