80 000 kilomètres avec les BFGoodrich All Terrain Ko2

La première modification à apporter à votre véhicule si vous voulez faire du hors route est sans contredit les pneus. C’est exactement ce que nous avons fait lorsque nous avons reçu notre nouveau véhicule. Notre format d’origine étant 245-75R16, nous avons opté pour du 265-75R16 nous donnant un meilleur volume d’air et un peu de garde au sol supplémentaire. Ayant été bien servi par les BF Goodrich Mud Terrain dans le passé, nous avons décidé d’y aller de l’avant avec le même fabriquant. Le modèle KO2 venait de faire son apparition pour remplacer son prédecesseur le T/A et les commentaires étaient positifs en plus d’être approuvé pour l’hiver.

Dès les premiers tours de roue, nous avons été impressionnés par les pneus. Le confort de roulement était nettement supérieur à ceux d’origine sans toutefois être trop bruyant. Après seulement deux semaines, nous avons eu la mauvaise surprise d’une crevaison lente à l’arrière. Une vis avait réussi à percer la carcasse que nous avons réussi à réparer avec une mèche. Notre cote de confiance avait diminuée même si nous savions très bien qu’un hasard de route peut arriver en tout temps.

Notre premier vrai test fût sur la route lors de notre escapade des fêtes en direction de la forêt Ocala en Floride. Dès notre départ, la météo ne s’annonçait pas évidente. La traversée des Adirondacks s’est déroulée comme un charme malgré la chaussée enneigée sur fond glacé. Les pneus étaient très prévisibles et la traction incroyable pour un pneu toute saison. Une fois sur place, nous avons fait plusieurs sentiers sablonneux et une fois encore, ils ont répondu aux exigences. Le retour au pays de l’hiver ne fût pas de tout repos car la tempête nous a suivi tout au long de la côte Est. Nous sommes arrêtés dans un truck stop pour la nuit et avons constaté que la température descendait à une vitesse folle. Nous étions loin de nous douter que nous allions nous réveiller dans la neige le lendemain. Les camions et les voitures étaient paralysés dans toutes les haltes bouffes au fil de la route. Les gens du sud n’osaient pas s’aventurer sur les routes et les plus téméraires ont souvent terminé leur escapade dans le fossé. Une fois de plus, nos pneus nous ont gardé sur la route en toute sécurité malgré les conditions.

Depuis, nous avons cumulé les kilomètres sur et hors route sans aucun autre pépin. C’est donc un total de 4 étés et 3 hivers que nos pneus ont traversés, pour un total exact de 83 768 kilomètres.

Profondeur de gomme de 5/32 pouces après 80000 km vs 15/32 à l’origine.

Je ne vous cacherai pas que les K02 ont une forte tendance à user inégalement et que vous devrez faire une rotation plus souvent qu’autrement. Certains crampons peuvent avoir jusqu’à un huitième de pouce d’usure supplémentaire mais la vibration est minime sur la conduite.

Est ce que le K02 est le meilleur choix pour les mordus d’overland? Certains diront que oui, d’autres que non, mais une chose est sûre, ils sont un excellent choix rapport qualité prix et un sérieux candidat pour le titre.

À l’instant même où vous lisez ces lignes, il y a quatre nouveaux BF Goodrich All Terrain K02 sous notre véhicule et nous n’avons pas hésité une seconde quand est venu le temps de remplacer notre premier ensemble de pneus. Si ce n’avait pas été de l’hiver qui s’en vient, ils auraient été encore bons pour une dizaine de milles kilomètres…

Texte et photos: Expédition Nord Sud

Une réflexion sur « 80 000 kilomètres avec les BFGoodrich All Terrain Ko2 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *