4x4setup Magazine supporte le mouvement SAUVONS NOTRE PASSION

INITIATIVE DU MOUVEMENT :

Depuis quelques années, tous les amateurs de sports motorisés sont de plus en plus pénalisés, car les propriétaires de sites de compétitions du Québec ressentent une pression constante initiée par des citoyens des diverses municipalités où se retrouvent des circuits de course afin que soient restreintes, voir même abandonnées leurs activités. Le 26 juin 2018, la ville de Saint-Pie de Bagot a même adopté le règlement 235 permettant au service de police d’émettre des contraventions au propriétaire et promoteurs de la piste de Sanair, et ce, durant un évènement, pour « bruit excessif ». Un complexe pourtant établit depuis maintenant 50 ans !
Ce règlement crée un précédent, et pourrait être adopté par d’autres municipalités du Québec. Ce type de règlement nuit aux activités d’une piste de course et pourrait même conduire à sa fermeture. Les amateurs de sports motorisés souhaitent conserver leurs acquis et poursuivre l’exercice de leur passion dans des milieux sécuritaires, encadrés et légaux, tout en continuant de contribuer aux revenus des municipalités pour lesquelles des taxes sont versées.
En plus de la pression que subissent les promoteurs venant des citoyens ou de certaines municipalités, les promoteurs de sites de sports motorisés ont aussi à gérer les relations avec la Commission de protection du territoire agricole du Québec. Comme la plupart des sites de courses sont actuellement sur des terrains agricoles bénéficiant de droits acquis pour avoir été utilisés à des fins autres que l’agriculture avant 1978, les promoteurs ont aussi à se battre pour faire reconnaître ces droits sur la nature des activités. Ce facteur s’ajoute aux autres éléments avec lesquels les propriétaires et promoteurs de pistes de course ont à se battre pour conserver leur piste ouverte.

OBJECTIF DU MOUVEMENT :

1. Rassembler les amateurs et les travailleurs de cette industrie pour démontrer aux citoyens, à nos dirigeants et à nos décideurs, le vrai portait et les impacts du sport motorisé au Québec. Démontrer qu’il s’agit de pères et de mères de famille, de jeunes adultes ou encore d’adolescents en devenir, pour qui le sport motorisé est une passion, un loisir au même titre que peut l’être le hockey, le soccer, baseball ou tout autre sport collectif prisé par les résidents du Québec, toutes origines confondues.
2. Faire la démonstration que l’ensemble des activités de sports motorisés est une industrie majeure dans la belle province et qu’elle génère des retombées économiques et touristiques majeures pour tout le Québec.
3. Préserver la quiétude et l’ordre public sur les routes du Québec, et préserver un bilan routier positif. Les circuits de course comblent un besoin de défoulement qui est encadré et sécuritaire. Afin de préserver l’ordre et la paix publics, il est important de maintenir nos pistes et circuits de course bien en vie afin que les amateurs de vitesse poursuivre leurs activités en circuits fermés plutôt que sur les routes.
4. L’objectif ultime du mouvement est d’obtenir des autorités gouvernementales du Québec la mise en place et l’adoption éventuelle d’un projet de loi qui rendrait obligatoire la négociation d’ententes à l’amiable entre les municipalités concernées, les propriétaires de sites de compétitions de sports motorisés et les promoteurs d’évènements, et ce, à la satisfaction des parties concernées. À défaut d’en venir à des ententes négociées, en toute bonne foi entre les parties, le gouvernement provincial se réservera le droit de nommer un médiateur spécial afin mener à terme ladite entente et ce, excluant, dans tous les cas, la fermeture ou la vente obligée des sites de compétitions déjà en place ou tout projet d’implantation de nouveaux sites.

L’INITIATEUR DU PROJET

Fort connu dans le milieu du sport motorisé depuis plus de 20 ans, monsieur Martin D’Anjou est le président des Évènements Festidrag Inc. et coproducteur et animateur de l’émission Festidrag.TV diffusée sur une multitude de plateformes télévisuelles et web. Il jouit d’une réputation exemplaire dans le milieu, possède de nombreux contacts et bénéficie d’une tribune de premier plan pour diffuser et parler du mouvement. Reconnu comme un rassembleur, monsieur D’Anjou a su s’entourer de personnalités connues et reconnues dans le milieu du sport motorisé et aussi dans le monde des médias. Tous appuient et se joignent à la cause et au mouvement.

BERTRAND GODIN, PORTE-PAROLE

Monsieur Bertrand Godin pilote automobile, formateur à l’École nationale de police de Nicolet, chroniqueur automobile, mais aussi porte-parole en matière de sécurité routière et prévention au Québec, a accepté d’emblée le rôle de porte-parole du mouvement « Sauvons notre passion ».

DES APPUIS DE TAILLE :

Plusieurs personnalités connues du milieu de sport motorisé ont manifesté leur appui au mouvement notamment :
  • Dany Bernier « Babu », animateur radio populaire dans la région de Québec ;
  • Sylvain Bourgeois promoteur d’évènements et porte-parole de « Légèrement crinqué » ;
  • Patrice Brisebois, ex-joueur de hockey de la ligue nationale et aussi pilote automobile ;
  • Patrick Carpentier, pilote automobile et chroniqueur télé ;
  • Didier Schrannen, pilote automobile et chroniqueur télé ;
  • Claude Bourbonnais, pilote automobile et instructeur
  • Andrew Ranger, pilote automobile et instructeur
  • Louis-Philippe Dumoulin, pilote automobile et instructeur
  • Jean-François Dumoulin, pilote automobile et instructeur
Pour n’en nommer que quelques-uns.
À ces personnalités de renoms il faut ajouter tous les pilotes amateurs, semi-professionnels et professionnels du Québec. Ils sont quelques milliers. Évidemment, tous les propriétaires et locateurs des différents sites de compétitions du Québec ainsi que tous les promoteurs d’évènements indépendants du monde du sport motorisé québécois. Le mouvement s’étend même à l’industrie du camionnage qui ont aussi manifesté leur appui à la cause, plus particulièrement monsieur Daniel Beaulieu de « L’heure juste du camionneur » et « Truck Stop Québec » qui profite d’un des auditoires web les plus imposants de l’industrie. Le monde de la moto est aussi bien représenté avec l’appui du constructeur connu Jean-Jacques Leduc ainsi que le pilote de Motocross« Freestyle »Benoît Milot, qui a parcouru le monde entier pour exercer sn talent exceptionnel… développé d’abord au Québec !

LE RASSEMBLEMENT DU 3 SEPTEMBRE 2018

Tous les amateurs et passionnés de sports motorisés du Québec, toutes catégories confondues, sont invités au regroupement pacifique Sauvons notre passion, le lundi 3 septembre 2018 à l’Assemblée nationale du Québec, sous le thème « JE LAISSE MA TRACE ». Nous souhaitons de façon symbolique encercler le Parlement de Québec par une chaîne humaine d’amateurs et supporteurs du sport motorisé québécois.

LE 3 SEPTEMBRE, JE LAISSE MA TRACE

Laisser notre trace ne signifie pas faire des shows de boucane, des traces de pneus ou tout geste illégal. Nous souhaitons laisser notre trace en tant que COLLECTIVITÉ et aussi pour faire la démonstration à tous, que nous ne sommes PLUS simplement des « brûleurs de gaz » ou des « crieurs de pneus ». Nous demandons à ce que notre passion soit respectée alors, le 3 septembre respectons aussi tout le monde dans le cadre de ce rassemblement. Laisser notre trace c’est nous faire voir et nous faire entendre par tous les gens qui ne nous connaissent pas avant cette journée qui sera déterminante pour le sport motorisé québécois.
L’organisation de ce rassemblement pacifique a été planifiée de façon professionnelle et sera effectuée en toute légalité. L’organisation s’est assurée d’obtenir les autorisations nécessaires à la tenue de ce rassemblement. D’ailleurs, à l’Assemblée nationale, des agents de sécurité et Ambulance St-Jean seront sur place afin d’assister les participants au cas de besoin. Un service sanitaire sera également disponible sur le site de l’évènement.
TOUTE ORGANISATION QUI SOUHAITERAIT SUPPORTER LE MOUVEMENT ET LA CAUSE EST LA BIENVENUE. NOUS VOUS RAPPELONS QUE CELA DOIT ÊTRE FAIT PACIFIQUEMENT ET DANS LE RESPECT DE L’ORDRE PUBLIC. SI VOUS REVENDIQUEZ AUTRE CHOSE QUE CE QUI A ÉTÉ DÉCRIT PLUS HAUT, NOUS VOUS INVITONS À FAIRE LES DÉMARCHES QUI S’IMPOSENT POUR CRÉER VOTRE PROPRE MANIFESTATION OU RASSEMBLEMENT. IL NE S’AGIT PAS D’UNE MANIFESTATION D’AUTRE NATURE ET OBJECTIFS QUE CEUX DÉCRITS AUX PRÉSENTES. L’ORGANISATION N’ENDOSSERA AUCUNE AUTRE CAUSE ET DÉSORDRE OCCASIONNÉ PAR DES MANIFESTANTS N’AYANT PAS LES MÊMES OBJECTIFS QUE LES PRÉSENTES.

AFFICHEZ LES COULEURS DE VOTRE ÉQUIPE DE COURSE FAVORITE !

Pour l’occasion, nous vous invitons à arborer les couleurs de votre écurie de course ou de votre pilote favori ! Portez des vêtements de course, apportez des drapeaux, flûtes et trompettes, tout ce qui aidera à nous faire remarquer et entendre !

DÉROULEMENT

  • 8 h à 12 h : Arrivée des participants (apportez votre pique-nique !)
  • 12 h : Prise de parole des intervenants (Martin D’Anjou, Bertrand Godin, politiciens, …)
  • 12 h 30 : Explications du parcours et du déroulement de la marche
  • 13 h : Départ
  • 14 h 30 : Retour au point de départ, prise de parole
  • 15 h : Fin

INFORMATIONS IMPORTANTES

DATE & HEURE :
  • Lundi 3 septembre 2018 (beau temps, mauvais temps)
  • 8 h à 12 h : Arrivée
  • 13 h : Départ de la marche
LIEU :
Assemblée nationale du Québec, 1035 rue des Parlementaires, Québec, QC, G1A 1A3
SITE WEB :

DÉPLACEMENT ET STATIONNEMENTS

** Ne vous dirigez pas vers la Colline parlementaire avec votre véhicule. Il ne faut pas congestionner le Vieux-Québec et la Colline parlementaire et troubler l’ordre public. Il faut minimiser les impacts négatifs et les débordements de gens ou groupes mal intentionnés qui pourraient nuire à l’image du mouvement.
Afin d’éviter la congestion et le manque de stationnements, nous vous recommandons fortement d’utiliser les Parc-o-bus et le service de transport du RTC.
Informations sur les parc-o-bus :
Prévoir un itinéraire :
Informations sur les parcours, horaires et arrêts :
Le tarif en monnaie exacte est de 3,50 $ par déplacement, pour plus de détails :
Vous pouvez également utiliser « RTC Nomade temps réel » pour l’information en temps réel. L’application mobile peut être téléchargée sur l’Apple Store et Google Play :

LOI SUR LES CONVOIS

L’organisation du rassemblement « Sauvons Notre Passion » tient à préciser qu’elle n’est pas responsable de l’organisation de convois pour le déplacement au lieu de rassemblement. Ce sont des initiatives externes. Cependant, nous invitons fortement les organisateurs de convois à s’informer sur la façon de procéder pour l’organisation d’un convoi légal.
Comment monter en convoi et être légal ? — Loi sur les convois.
335. Le conducteur d’un véhicule routier qui en suit un autre doit le faire à une distance prudente et raisonnable en tenant compte de la vitesse, de la densité de la circulation, des conditions atmosphériques et de l’état de la chaussée.
336. Sur un chemin public où la vitesse maximale permise est de 70 km/h ou plus, les conducteurs de véhicules routiers qui circulent en convoi doivent laisser, entre eux un espace suffisant pour permettre à ceux qui les dépassent d’occuper sans danger l’espace intermédiaire.
Vulgarisation :rester à une distance sécuritaire de la voiture devant vous, tout en considérant les conditions environnantes (circulation, météo, état de la route, etc.). Il faut également permettre aux personnes qui voudraient dépasser le convoi de pouvoir s’insérer entre les voitures du convoi et de continuer le dépassement dans la voie de gauche lorsque voulu.

LOI SUR LES VÉHICULES MODIFIÉS

Voici ici quelques lois sur les voitures modifiées qui pourraient vous aider à éviter des contraventions.

REMERCIEMENTS SPÉCIAUX

Nous sommes très heureux de l’organisation de cet évènement et le tout ne serait pas possible sans tous ces gens passionnés qui ont participé à la création des documents, des vidéos promotionnels, du site Internet et bien plus. Nous tenons également à remercier : le lieutenant Richard Hamel, du Service de Police de la Ville de Québec, madame Karina Leblanc et madame Brigitte Bédard de la Direction de la Sécurité du Parlement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *