Rassemblement Overland 2017

C’est la fin de semaine du 9 au 11 juin dernier que se tenait la première édition du Rassemblement Overland sur le secteur de la réserve faunique des Laurentides. Un peu plus d’une vingtaine de véhicules de tous genres se sont déplacés pour l’événement. Le tout s’est déroulé dans une ambiance festive et chaleureuse, exactement comme nous l’avions espéré. Pourquoi un rassemblement? Parce que la communauté Overland a pris beaucoup d’ampleur dans les dernières années au Québec et qu’aucun autre événement ne correspond à ce mouvement. Notre mode de vie est un mélange entre le camping, le tourisme et les véhicules hors route. Voilà pourquoi nous devons profiter d’événements de ce genre pour partager notre passion. Voici un court résumé de cette magnifique fin de semaine passée en superbe compagnie.

Pour la première édition, notre premier choix de location potentielle était la réserve faunique des Laurentides. Immense terrain de jeu à proximité du centre ville regorgeant de chemins forestiers plus intéressants les uns que les autres. Ayant exploré la majeure partie du secteur dans les dernières années, nous avions même l’impression d’avoir un clé en main. Notre lieu de rassemblement était déjà choisi : immense étendu de sable de près de 200 000 pieds carrés. Il ne restait qu’à demander un droit d’accès à la Sepaq et le tour était joué. Malheureusement, la lourde bureaucratie et les longues discussions avec les dirigeants n’ont pas portées fruit pour notre demande sur leur territoire en dehors des heures régulières. Cette restriction nous empêchait donc de dormir sur leur territoire ailleurs que dans les deux campings officiels de la réserve. Nous avons donc pris entente avec le Camping La Loutre, dirigé par la Sepaq. Le camping nous a servi de point de rassemblement officiel et sa situation à proximité de l’Étape était le meilleur endroit pour le ravitaillement avant le départ de la sortie du samedi.

Bien que l’événement se déroulait sur trois jours, la plupart des participants se sont présentés au court de la journée du vendredi et quelques-uns étaient déjà installés lors de notre arrivée. L’après-midi et la soirée ont servi à faire connaissance, visiter chacune des installations des participants et de profiter du feu collectif le soir venu. La variété des installations était très intéressante mais je ne vous surprendrai sans doute pas en vous mentionnant que la mode est aux tentes de toit.

Les participants étaient tout sourire samedi matin pour le meet-up avant la sortie et la météo était avec nous. La variété de véhicules qui composait le convoi était plutôt impressionnante : Land Rover, Ford, Toyota, Jeep, Mercedes, Nissan etc. La boucle de 80 kilomètres était composée principalement de chemins secondaires avec quelques parties plus étroites et des sections délavées. La cote de difficulté était plutôt faible car l’événement se devait d’être familial et accessible pour tous, autant débutants qu’expérimentés. De plus, ne connaissant pas l’expérience en conduite hors-route de tous les participants, on ne pouvait se permettre d’avoir trop de passages difficiles avec un convoi si imposant. La distance entre le premier et le dernier véhicule s’est étirée sur plusieurs kilomètres lors des sections roulantes.

 

La météo clémente des derniers jours avait permis au chemin de s’assécher, ce qui était une très bonne chose car le repérage du printemps avait été beaucoup plus difficile dû à la fonte des neiges. La communication radio entre l’avant et l’arrière du convoi était essentielle au bon déroulement car à certains moments, il s’allongeait sur plusieurs kilomètres. L’arrêt pour le dîner s’est déroulé à l’endroit où l’on devait dormir à l’origine du projet. Ce grand terrain vague a permis à tous de se délier les jambes et les enfants en ont profité pour jouer dans le sable. En bonus, un peu d’amusement dans les dunes avec les véhicules avant de repartir pour la deuxième section. Le convoi a roulé bon train et la boucle a

été complétée peu avant l’heure du souper sans aucun problème. Les véhicules composant le convoi avaient des capacités de franchissement similaire mais Jean-François Coulombe, fier représentant du club Sprinter Québec, en a impressionné plus d’un avec son Sprinter 4×4 170 qu’il a mené à bon port. Je tiens aussi à souligner l’entraide de tous les participants et participantes au bon déroulement de la sortie.

 

Cette merveilleuse journée s’est terminée avec un feu collectif bien arrosé, qui a flamboyé jusqu’aux petites heures du matin. Les histoires de voyage Overland et de modifications de véhicules se sont échangées autour du feu entre les participants tout aussi passionnés les uns que les autres. Cette image, à elle seule, m’a confirmé qu’il y aurait une édition en 2018. Un énorme MERCI à tous les participants et participantes pour cette merveilleuse fin de semaine. On se revoit en juin…

 

Texte: Expédition Nord Sud

Photos: Jean-François Coulombe & Expédition Nord Sud

 Ton Set-up… 4X4 Set-Up!

2 réflexions sur « Rassemblement Overland 2017 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.