Parc National du Grand Canyon

Il est souvent désagréable de visiter des attraits touristiques fortement achalandés surtout lorsque l’on parle de merveille naturelle. Coût d’entrée faramineux, impossible de prendre de bons clichés, file d’attente interminable aux restos et aux toilettes et j’en passe. Craignant de se retrouver dans cette situation lors de notre visite au Parc National du Grand Canyon, nous avons cherché la meilleure façon d’en profiter sans toute c’est contraintes.

Premièrement, un Canyon a majoritairement deux côtés et choisir celui le plus difficile d’accès ou le plus loin était surement le bon choix. Dans cette optique, en choisissant le North Rim au lieu du South rim, on venait de se débarrasser de tous les touristes en provenance de Las Vegas et d’une bonne partie des autobus de voyages organisés. En fait, le North Rim est a plus de 200 miles(environ 4 heures) du South Rim. De plus, son chemin d’accès est un aller-retour de 40 miles. Avec un premier ménage de touristes bien effectué, est–il encore possible de simplifier notre expérience?

Mais bien sûr!  Le bureau des permis de camping sauvage est situé à deux kilomètres avant le visitor center et c’est aussi le départ d’un sentier pédestre nommé le Transept trail qui longe le canyon jusqu’à Bright Angel Point(endroit le plus achalandé du north rim). Donc, nous avons pu diner tranquillement dans le stationnement avec toutes les commodités à notre porté avant d’entreprendre notre randonné. Le tracé du transept trail est vraiment plaisant et chaque nouveau point de vue nous coupe le souffle. Même si le canyon se ressemble beaucoup d’un endroit à l’autre, sa beauté est grandiose. Nous n’avons croisé que quelque personnes durant notre marche et ce n’est qu’une fois rendu au visitor center que nous avons fait face à une légère foule. Poussons l’audace encore d’un cran et admettons que vous voulez avoir le Canyon à vous seul, quoi faire?

C’est simple, une fois revenu au bureau des permis de camping sauvage, vous demander un accès pour la nuit aux sites nommer Fire Point ou Sublime Point. Ce permis vous donne le droit de dormir à un endroit bien précis dans le parc mais directement sur le bord du canyon. Tout cela pour la modique somme de 18$. Je vous suggère quand même de réserver car sinon c’est premier arrivé, premier servi. N’ayant pas réservé d’avance, nous avons eu la chance d’avoir une place pour Fire Point, Point Sublime étant déjà complet. La responsable des permis nous a assurée que Fire Point était mieux autant pour la vue que pour le site qui accueil un seul groupe à la fois. L’accès à ces sites ne requière pas nécessairement un véhicule 4×4 si le temps est sec mais une bonne garde au sol est fortement recommandée. La distance est d’environ 30 kilomètres pour Point Sublime et de 50 kilomètres pour Fire Point et ce, à partir du visitor center.

Nous avons effectué le trajet en plus ou moins deux heures tout en prenant le temps d’observer la végétation et quelques cervidés. Une fois sur place, nous avons réalisé la chance que nous avons eu d’obtenir ce permis car Fire Point était tout simplement extraordinaire. Notre meilleur endroit pour camper à vie sans contredit. Nous avons stationné le camion à moins de 30 pieds du canyon et avons resté figé devant ce panorama exceptionnel. Il n’y avait que nous et le Grand Canyon. Nous avons installé notre table sur le bord du canyon et dégusté notre souper en profitant du paysage. Dire que 50 kilomètres plus loin, les gens se pilent sur les pieds et jouent du coude pour prendre des photos.

Le lendemain, nous avons décidé d’aller diner à Point Sublime. Un peu par curiosité mais surtout pour faire un peu plus de chemins forestiers. La particularité de l’emplacement est au niveau de la pointe de terre qui avance vers le centre du canyon et qui donne une vue sur presque 270 dégrées. Tout aussi beau mais un peu plus achalandé. D’ailleurs, nous avons croisé un FJ très bien équipé qui allait s’y installer pour la nuit. Les chemins sont parfois en mauvais état mais facilement circulable. Le seul problème survient si vous rencontrer un autre véhicule en contre sens car les descentes et montés sont souvent très étroite.

En résumé, le parc nationnal Grand Canyon regorge de panorama splendide et il est encore possible d’en profiter pleinement sans avoir les contraintes des zones touristiques. Ce qui, à notre avis, rend l’expérience encore plus agréable. Si vous avez la chance et le temps d’explorer le North Rim, nous vous le recommandons fortement. Vous pouvez prendre votre laisser passer annuel qui est valide dans tous les parcs nationaux du pays si vous pensez en visiter plus d’un car il se rentabilise en seulement trois entrées. Maintenant direction Horse Shoe Bend!

Texte et photos: Expédition Nord Sud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *