Démystifier les assurances pour votre véhicule Hors Route.

Qui dit « véhicule » dit également « assurances ».  Il est effectivement important (et obligatoire) d’assurer son véhicule hors route. Il est donc normal que plusieurs questions surviennent lorsqu’il est temps d’adhérer ou de renouveler son assurance auto. Sachant pertinemment que dans le monde du 4×4 il est très rare que nos joujoux restent « stock », on veut évidemment trouver la meilleure assurance pour nos besoins. Dans cette chronique, sous forme de question et réponses, j’ai contacté différents courtiers d’assurances pour leur poser des questions qui reviennent le plus souvent afin de démystifier ce monde.  Le but de ma chronique n’est évidemment pas de vous dire quel assureur prendre, mais plutôt de vous informer sur ce qui se fait dans le domaine.

Plusieurs 4×4 ont été modifiés depuis leur achat. Ces modifications vont des accessoires, comme les ailes, les pare-chocs, les roues, jusqu’à la suspension. Est-ce que les véhicules 4×4 modifiés sont facilement assurables?

À cette question, la majorité des assureurs vous diront que tous les véhicules sont assurables. Par contre, il est impératif de leur déclarer toutes les modifications, même celles que vous effectuerez pendant que vous êtes déjà assurés. Omettre de les déclarer pour sauver quelques dollars sur la prime pourrait à terme vous coûter beaucoup plus cher. En ayant un portrait réaliste du véhicule, l’assureur sera en mesure de souscrire à la bonne couverture qui sera adaptée aux types de modifications du véhicule.

Attention cependant, certains assureurs n’apprécient pas tellement les modifications, car elles ont un impact significatif sur la valeur du véhicule. M. Pierre Duchesne, coordonnateur en assurance des particuliers à La Capitale assurances générales, l’indique clairement. « Plus un véhicule est modifié, plus il s’éloigne de critères sur lesquels se basent un assureur pour établir la prime. Par exemple, pour assurer un Jeep Wrangler 2012, un assureur se fie aux caractéristiques du véhicule, notamment la valeur,  tel qu’il est vendu par le manufacturier. Les modifications peuvent augmenter la valeur du véhicule ou changer son comportement sur la route. Dans les deux cas, cela  nécessite une attention particulière. Certains assureurs refuseront d’assurer des véhicules modifiés lorsqu’il s’agit de nouveaux clients ou lorsque les modifications sont très importantes, alors que d’autres imposeront des conditions restrictives. »

Y a-t-il des limitations dans les modifications qui rendraient le véhicule non-assurable?

Selon Caroline Phémius, conseillère en affaires publiques du Bureau d’assurance du Canada, seules les modifications qui augmentent la puissance du moteur peuvent rendre le véhicule plus difficile à assurer. Cependant, chez les assureurs, ce n’est pas aussi simple. Jason Patuano, directeur principal des communications chez belairdirect, nous apprend que les conditions d’admissibilité et d’assurabilité peuvent varier, tout comme les garanties et la prime, selon les modifications effectuées. Ces modifications peuvent être de nature esthétique, structurelle (suspension, cadre, etc.) et/ou de performance.

Faut-il faire évaluer notre véhicule par un évaluateur pour qu’il soit bien assurer? Si oui, l’évaluateur connait-il bien le domaine des modifications de 4×4?

À ce point, tous les assureurs répondent qu’il n’est pas nécessaire de faire évaluer les véhicules modifiés.  « Dans certains cas, » ajoute M. Patuano, « les assureurs peuvent recommander, s’il y a d’importantes modifications, que les clients fassent évaluer leur véhicule par des évaluateurs indépendants reconnus. Par contre, il est important de noter que chaque dossier est différent et qu’il doit être évalué de façon individuelle. »

Concernant les évaluateurs, M. Pierre Duchesne, coordonnateur en assurance des particuliers à La Capitale assurances générales, indique que ce ne sont pas des spécialistes en modifications de 4×4, mais que cela reste de la mécanique.  Il nous indique aussi que de conserver les factures justificatives aidera grandement à l’évaluation, ainsi qu’au règlement en cas de sinistre.

Si j’omets de parler des modifications de mon véhicule et que j’ai un accrochage ou accident, que peut-il arriver?

À ce sujet, Stéphanie Béland conseillère principale en communication chez Industrielle Alliance, nous informe. « Le véhicule sera assuré pour ce qui aura été mentionné et accepté par l’assureur. Il est donc important pour un client de communiquer à l’assureur les modifications apportées au véhicule afin d’avoir l’esprit en paix grâce à une protection d’assurance adéquate. »

Même si chaque cas est unique et sera traité différemment dépendamment de l’assureur, selon le Bureau d’assurance du Canada, quatre situations peuvent arriver :

1) L’assureur pourrait annuler le contrat et ne rien payer s’il juge qu’il ne l’aurait pas assuré s’il avait su à quel point le véhicule était modifié;

2) Il pourrait résilier la police en comptant 30 jours à partir de la date de la modification du véhicule;

3) Il pourrait payer la réclamation au prorata de la prime perçue par rapport à celle qu’il aurait dû percevoir s’il avait connu les modifications, et;

4) Payer la réclamation incluant la valeur des modifications.”

 

J’ai en main toutes les factures des pièces de modifications : dois-je les faire parvenir à l’assureur?

Dans tout les cas, on m’informe que oui.  En ayant les factures, cela est bon pour l’assuré, car il sera protégé pour la valeur totale réelle de son véhicule en cas de réclamation.

Chez La Capitale, M. Duchesne nous rappelle que: « Modifier un véhicule, ce n’est pas un investissement : Si on a ajouté pour 10 000 $ de modifications mécaniques à un véhicule, il ne vaut pas nécessairement 10 000 $ de plus. Lors d’une perte totale, l’expert en sinistre n’indemnisera pas pour plus que la valeur marchande du véhicule au moment du sinistre (sauf si l’assuré possède l’avenant communément appelé ‘’Valeur à neuf’’). »

 

Si je traine mon 4×4 sur une remorque pour faire du hors route, est-ce que la remorque est assurée?

Tous les assureurs s’entendent pour dire que chaque bien est assuré séparément, la remorque n’y fait pas exception. Il est donc bien important de faire assurer la remorque individuellement.

En terminant, voici quelques trucs pour payer moins cher :

– Soumissionnez chez au moins moins trois assureurs. La prime d’une assurance automobile peut varier du simple au triple d’une compagnie à une autre;

– Souscrivez votre assurance automobile et votre assurance habitation auprès du même assureur : la plupart des assurances donnent des rabais sur les primes;

– Demandez une franchise plus élevée, c’est-à-dire, le prix que vous avez à débourser de votre poche en cas de réclamation. Même si ça fait « plus mal » quand vient le temps de réclamer, les primes réduites compensent amplement;

– Équipez votre véhicule d’un dispositif antivol, que ce soit un antidémarreur, un système d’alarme, un système de repérage, du marquage de pièces, etc.;

– Choisissez votre véhicule avec soin. Certains modèles, sont parmi les moins prisés des voleurs;

– Conduisez prudemment et respectez le code de la sécurité routière.

Melanie Meunier collaboratice 4x4setup Magazine

Ton Set-up… 4X4 Set-Up!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.